Porc Fermier - Frais et salaisons - Sylvain DESCLAUX

PRODUCTION PORCINE LA FERME DU CLAUS :

 

2007 :

   Installation en tant que jeune agriculteur de Sylvain DESCLAUX sur l’exploitation familiale à GARLEDE-MONDEBAT comprenant :

-         45ha de mais consommation, séché et récolté en totalité a la ferme ; capacité de stockage 200tonnes.

-         Porcs élevés sur litière (de 8kg à 35kg) et en porcherie (35kg à 120kg).

 Production de 1100 porcs/an pour le groupement lur berri avec une capacité de 650 places.

 Alimentation à base de mais, orge , soja et minéraux

                     Suite à l’installation je décide d’élever du porc lourd sur litières (paille+silure) de 120 à 180 kg pour ensuite amener les animaux à l’abattoir municipal d’hagetmau (40).

Par ailleurs les carcasses sont transformées à la Maison du Jambon à ARZACQ-ARRAZIGUET  selon les méthodes et recettes familiales.

A partir de là, je récupère les produits finis (frais, salaisons, spécialités en conserves) et les vends sur les marchés.

.Production de départ : 5 porcs tous les 45jours.

 2008 :

   Mise en place d’un magasin de vente avec une pièce de stockage des denrées dans l’enceinte de la ferme.

Amélioration de l’aspect marketing  (tracts, publicités…) et suite à de nombreuses tentatives sur les marchés je me suis fixés 2 marchés semaine pour fidéliser une clientèle dont :

-         ARZACQ le samedi matin.

-         LESCAR et MORLANNE le dimanche matin par quinzaine.

   Augmentation à 7 porcs par mois pour la vente directe, mais diminution à 900 porcs par an avec le groupement.

  2009 :

   Changement de l’alimentation (fabriquée à la ferme) pour les porcs de 30 à 180kg avec incorporation de tourteau de tournesol et de lin pour limiter l’apport de soja et diversifier l’alimentation.la totalité des porcs destinés à la vente directe sont sur parcs paillés avec une surface de 2.8m2 par porc minimum jusqu’à 110 kg.

    De 110 à 180kg les animaux sont en plein air.

 OBJECTIF 2009- ?:

    Commercialiser 12 porcs de 180 kg par mois avec une alimentation produite à la ferme et garantie sans ogm.

   Si l’objectif en vente directe est atteint l’activité de porcs en porcherie avec le groupement sera supprimé.   

   Cultiver du pois protéagineux pour l’alimentation des cochons ; ceci permettrai des rotations de cultures sur les parcelles.

   

LA FERME DU CLAUS VERS UNE AGRICULTURE DURABLE :

  La qualité du produit :

   Le porc de 180 kg est élevé 3 mois de plus qu’un porc standard et a la particularité d’avoir une qualité de viande supérieure (persillée au gras fondant), un goût prononcé avec une bonne couleur ( jambons séchés 15 mois minimun).

   Une alimentation variée à base de plusieurs céréales et protéines (mais, orge, soja, tournesol, lin) ainsi que l’herbe des pâtures donnent des saveurs optimales de la viande.

   La transformation faite dans des locaux agrées (hygiène irréprochable) avec des méthodes traditionnelles (hachages, salaisons ,cuissons…), et les recettes familiales (assaisonnements). 

   Le respect  de l’animal :

   Elevés sur des parcs paillés avec une surface minimale de 2.8m2, ou sur prairie avec une surface minimale de 300m2 le porc a toute la place disponible pour se dépenser.

   Une alimentation variée donnée à la main matin et soir.   L’utilisation d’antibiotiques uniquement en cas de nécessité.

   Le respect de l’environnement :

   Rotation de cultures pour limiter l’appauvrissement des sols (mais, pois).

Limiter l’apport d’intrants en réalisant des analyses de sols pour connaître le besoin des cultures et optimiser le fumier en tant qu’engrais sur les parcelles.

   Le respect du consommateur :

   Vendre un produit de qualité avec des tarifs abordables pour le consommateur.

   La ferme est ouvert au public qui désire visiter et comprendre le système d’exploitation .

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site